Sei Qui » Home » Trekking naturalistico-archeologico» La traversata del Supramonte - Orgosolo - Provincia di Nuoro

Le tour du Supramonte

  • Six Jours d’excursions le long du massif charmant et sauvage du Supramonte : de la montagne à travers d’anciens bois de chênes verts, entre des paroisrocheuses verticales et des canyons calcaires jusqu’à la mer avec ses splendides falaises et ses fantastiques petites plages de sable blanc.
  • Nuits en tente, bergeries traditionnelles et hôtel.
  • Transfert quotidien des bagages (si possible).
  • Excellente cuisine typique de la Sardaigne.

Le printemps et l’automne, lorsque le climat offre des températures plus agréables, sont les périodes meilleurs pour une promenade dans le Supramonte. Le Supramonte est un massif calcaire pareil à celui des Dolomites. Pendant la promenade on comprend sa nature sauvage e peu contaminé par la présence de l’homme. L’itinéraire se déroule entre dolines, âpres sommets rocheux, gorges profondes, ravins et renfoncements et aboutit à la mer sur le Golfe de Orosei, où le bois se rencontre avec la mer. Nombreux sont ici les témoignages de la présence de la population des Nurages et également le plus récentes bergeries.

Le long du parcours on peut encore trouver de différentes espèces végétales endémiques de la Sardaigne, qui ont dû s’adapter à un milieu très difficile. On éprouve une sensation particulière quand on traverse la forêt primaire de Sar Baddes, qui nous laisse entendre, avec sa beauté ancienne et majestueuse, comme nous sommes petits, nous, simples promeneurs…

Avec un petit peu de chance il y a même la possibilité de rencontrer quelque mouflon, mais certainement on pourra admirer le vol de l’aigle qui contrôle son territoire de la hauteur des cieux.

  • Jour : Transfert de l’aéroport/port de Olbia jusqu’à Orgosolo

S’il reste du temps libre dans l’après-midi, après le rangement des bagages, on pourra le dédier à la visite du pays/musée de Orgosolo avec ses 200 « murales » et outre, qui représentent des moments de l’histoire et de la vie pas seulement sarde. Ensuite on rentrera au refuge pour goûter un dîner sarde typique. On va profiter du dîner pour dédier quelque instant à la description, à la préparation et à la logistique de tout le tour.

On passera la nuit en chambres avec plusieurs lits (même superposés) et salle de bains.

  • Jour : Scala de S’Arenargiu – Cuile Sar Baddes

Petit déjeuner. Avant de partir on va préparer ses bagages qui seront portés jusqu’à l’étape suivante, comme ça nous pourrons nous promener avec rien que le nécessaire pour la journée, dans notre sac à dos.

Transfert en Land Rover pour Punta Solitta. D’ici se départ notre promenade à une hauteur de 900 m à peu prés pour poursuivetoujours à la même hauteur.

En poursuivant vers l’Est on arrivera à la doline de « xxxxxxxx », qui va nous étonner dans toute sa majesté, avec ses 500 mètres de diamètre et 200 mètres de profondeur (suivant la disponibilité du groupe il y a aussi la possibilité de descendre à son intérieur).

Ensuite, après une pause adéquate, on se rendra au proche « Campu Donianigoro », une grande plaine, cachée dans le rocher calcaire alentour, d’où s’offre la possibilité de voir les mouflons. Il faut encore deux heures de chemin pour arriver à la bergerie de « Sar Baddes », où nous rencontrerons les amis de Orgosolo avec nos bagages et nous dresserons notre premier campement. Ensuite nous pourrons savourer un bon dîner sarde.

Temps à pieds : 5½ heures environ. Différence maximale de niveau : ------- Nuit en tente.

  • Jour

Dans cette journée on passera du Supramonte d’Orgosolo à celui de Urzulei. On va commencer en traversant la forêt primaire de Sar Baddes jusqu’aux Nu rages de « Mereu » et de « Gorropu », deux témoignages intéressants de la culture nuragique. D’ici on pourra admirer un panorama extraordinaire sur toute la Gorge de Gorropu et du rio Flumineddu. Ici on descend à l’entrée des Gorges de « Sa Giuntura » également nommé « Le Pieghe », parce qu’il s’agit d’un témoignage évident des déformations que le rocher calcaire a dû subir pendant la formation de ces monts. Au printemps il y a la possibilité de se baigner dans la rivière. Après onva monter dans le versant opposé sur une chaîne en dos d’âne jusqu’à la Bergerie de Sedda Arbaccas. Ici on nous apportera nos bagages et nous dresserons notre campement pour passer la deuxième nuit.

Puisque nous sommes dans le cœur du Supramonte et dans une zone pas très peuplée, avec de la chance, il est possible de rencontrer aussi le Mouflon, le seigneur de ces lieux.

Temps à pieds : 5½ heures environ. Différence maximale de niveau : 600m environ, 500 m environ. Nuit en tente.

4. Jour : Cuile Sedda Arbaccas -Passo Genna Cruxi

Après le petit déjeuner départ pour la crête de « Costa Silvana » en passant par une des deux pointes qui dominent la Gorge de Gorropu, Punta Cucuttos880 m, d’où on peut admirer le panorama de 400 m sur son entrée. Le longdu chemin on peut clairement voir le couloir du Flumineddu, que nous avons traversé le jour précédent qui serpente jusqu’à la Gorge avec ses parois raides.

Ensuite, en suivant la ligne de crête dans un chemin en montées et en descentes continuelles on va arriver jusqu’à la Punta su Nercone1236 m, d’où on peut admirer un panorama fantastique sur tout le Supramonte. Après on va retourner en arrière pour 40 minutes jusqu’au lieu où il y a la possibilité de déscendre vers Passo Silana. Cruxi, d’où on aura un bref transfert à la bergerie de l’ami Giampietro. Ici nous trouverons nos bagages et nous serons loués dans des chambres avec salle de bain et plusieurs lits et nous pourrons prendre une douche. Dîner et nuit.

Temps à pieds : 5½ heures environ. Différence maximale de niveau : 550 m environ, 500 m environ. Nuit en bergerie (chambres avec plusieurs lits).

  • Jour : Bacu Erettili – Cala Sisine

Aprés le petit déjeuner, quand tous nos bagages seront prêts, nous partirons directement de la bergerie à 1000 m de hauteur. D’abord en plaine et puis en descendant jusqu’à Cala Sisine à la mer. Pour cette journée on devra prendre le nécessaire aussi pour la nuit (sac de couchage et petite tente sac de bivouac « ou bien il y a la possibilité de dormir sous un abri »). On suit le couloir de Baccu Erettili, puis celui de Bacu Urutzò (Il est également possible de déscendrepar un autre chemin, nommé « Su Camminu Longu », beaucoup plus panoramique mais avec des petits passages ouverts. On peut choisir ensemble !) En suivant les restes des chemins muletiers des charbonniers de 1800, entre gorges profondes et parois raides aux formes les plus bizarres,nous nous approcherons de la mer, de notre bût d’aujourd’hui: Cala Sisine., Comme d’habitude on trouvera ici nos amis de Baunei, qui nous organiseront le dîner à base de fruits de mer.

Temps à pieds : 5/6 heures. Différence maximale de niveau : 50 m environ, 1000 m environ. Nuit en tente ou dans la plage avec le sac de couchage (suivant la période il est possible de dormir dans de petites chambres avec plusieurs lits au coût de 10,00 € pour personne).

6. Jour : Cala Sisine – Cala Gonne

Après le petit déjeuner on va commencer le chemin sur une montée raide qui nous portera rapidement en haut en partant directement de la plage. On va monter jusqu'à la Bergerie Saccederano (600 m) pour descendre à nouveau jusqu’à Cala Luna (4,5 heures). Si le temps est favorable on peut se baigner et passer deux heures à la mer. Ensuite, vers 16.30 on monte dans un ponton pour rejoindre Cala Gonone. Le coûtest de 10/12,00 € pour personne. Si la mer sera agitée, il sera possible de arriver à la Cala Gonone à pied en marchant encore deux heures jusqu’à l’hôtel.

Temps à pieds : 5/6 heures. Différence maximale de niveau : 50 m environ, 1000 m environ. Nuit en tente ou dans la plage avec le sac de couchage (suivant la période il est possible de dormir dans de petites chambres avec plusieurs lits au coût de 10,00 € pour personne).

7. Jour : Cala Gonone Cartoe

Après le petit déjeuner on se rendra directement à l’ hôtel, en montant légèrement en suivant le profil de la côte dans un parcours qui offre des panoramas inoubliables sur le Golfe de Orosei à une hauteur variable de 200 m environ. Enfin on descend jusqu’à la petite et charmante Cala Cartoe où nous prendrons notre pause pour le déjeuner e, si le climat le permet, un agréable bain rafraîchissant.

D’ici on viendra nous chercher avec un bus et nous irons à Dorgali et dédierons 2 heures environ à nos achats.

Rentrée en hôtel, dîner et nuit en hôtel.

Temps à pieds : 3/4 heures. Différence maximale de niveau : ↑ 150 m environ, 250 m environ. Nuit en hôtel***

8. Jour : Transfert à l’aéroport/port de Olbia.

Les journées prévoient des chemins de 4/6 heures (sans calculer les pauses).

La difficulté du trekking n’est pas élevée, mais les chemins qu’on parcourt ne sont pas battus et donc ils ont une chaussée irrégulière et caillouteuse. Marcher ici est difficile, malgré la brièveté du temps de parcours.

Prix: 820,00 € pour personne ( minimum 16 participant)

Supplément chambre single (seulement en hôtel) 40,00 € pour personne.

Dans le prix sont inclus :

  • 8 jours de guide
  • déplacements (comme dans le programme)
  • Transport des bagages pour chaque nuit sauf l’avant-dernière nuit (comme dans le programme)
  • 2 nuits en hôtel *** en chambre double, 2 nuits en chambre avec plusieurs lits avec la possibilité de douche, 3 nuit en plein air (A Cala Sisine il y a la douche)
  • demi-pension+4 pique-niques (seulement quand il n’est pas possible de l’acheter).
  • Tentes Ferrino avec une ou deux places.

Dans le prix pas inclus :

  • Boissons extra (en hôtel et pendant les excursions)
  • Nuit à Cala Sisine
  • Voyage en ponton
  • Extras éventuels.

Informatuions utiles : Chaque jour nous devrons préparer nos bagages qui seront portés à l’étape suivante, seulement pour la dernière nuit à Cala Sisine le bagage sera porté directement à la dernière station à l’hôtel L’Oasis de Cala Gonone, nous devrons donc transporter le sac de couchage avec un petit matelas. Pour les nuits en plein air Keya met à la disposition des tentes Ferrino qui pèsent 2,4 Kg au minimum, qu’on pourra même transporter à Cala Sisine, sur demande. Chaque participant devra monter et démonter sa tente. Pour ceux qui ne sont pas disponibles à transporter leur tente il y aura la possibilité de dormir sous un ample abri, qui défend de l’humidité près du restaurant de cala Sisine ou, après payement supplémentaire,on pourra se coucher dans de petites chambres avec des lits superposés. On vous conseille, en tout cas,de porter un sac à bivouac (il est léger et défend contre l’humidité).

Condition physique : Condition physique moyenne, mais pied bien ferme.

A porter : Chaussures de trekking, Sac à dos (bagage à la main), sac à dos (45 l), bouteille pour l’eau (il vaut mieux en avoir toujours 2 litres par jour), sac de couchage, Lampe frontale, équipement contre la pluie, petit matelas, protections contre les rayons du soleil.

Conseils : On conseille de s’équiper avec des vêtements en pile ou en microfibre (parce qu’ils sont chauds) et de les utiliser en couches ; même s’ils sebaignentils s’essuient vite.

Dates : Printemps, du 01/04 au 30/05.

Dates : Automne, du 15/09 au 30/10.

Espanol
English
Deutsch
Italiano

Il contenuto di questa pagina richiede una nuova versione di Adobe Flash Player.

Scarica Adobe Flash Player